Non classé

Apprendre à se passer de ses biodéchets

À l’heure actuelle, bien des méthodes légales s’offrent à tout un chacun pour le règlement des déchets verts. Il est possible de prendre une initiative éco-responsable de valorisation de ces résidus. Déchetterie, réglementation, compostage, les erreurs à éviter, ce qu’il faut faire… Zoom.

Comprendre ce que sont les « déchets verts »

Les déchets verts sont des résidus ménagers et d’origine végétale qui proviennent du jardin et de la cuisine :
• L’herbe résultant de la tonte et du fauchage
• Les brindilles et les feuilles en provenance des travaux d’élagage, de taillage et de débroussaillage
• Les feuilles mortes
• Les végétaux encore en bonnes conditions, à exclure les racines de prêle ou encore les chardons
• Les fruits tombés
• Les résidus de légumes de la cuisine

L’incinération des déchets verts est interdite

Qu’affirme la loi ?

Selon la réglementation, il est formellement interdit de faire incinérer les déchets ménagers. Pourtant, les déchets vert font partie intégrante des résidus ménagers. Ainsi, la combustion est interdite en ce qui concerne les déchets verts.

Quels sont les risques ?

Le processus de combustion engendre une pollution de l’air tout en perturbant le voisinage avec les odeurs. Plus inquiétant, la combustion peut provoquer des incendies. Enfin, vous êtes passible d’une amende jusqu’à 450 €.

Les situations d’exception ?

Bien sûr, les dérogations existent et elles sont attribuées par le préfet. Lorsque des situations sanitaires ou départementales sont en jeu : des vers, des parasites ou des bactéries peuvent être à l’origine d’épidémies. Cependant, les règles sont strictes : état des végétaux ? Moment où se déroule le brûlage… Il est toujours judicieux de prendre contact avec la mairie.

Quelles sont les solutions ?

Plus d’un million de tonnes de déchets verts sont recensés dans les ordures ménagères. Pourtant, il est interdit de les brûler et les jeter à la poubelle serait inapproprié.
Pour ce faire alors, bien des solutions existent comme la valorisation organique ou le recyclage

La collecte sélective

Bien des collectivités organisent un ramassage collectif particulier, pour les déchets verts. La collecte se fait dans un rythme journalier, hebdomadaire ou selon les demandes.

Les déchetteries

Il est également possible de se rendre auprès d’une déchetterie. Les collectivités offrent gratuitement du compost ou du bois broyé lorsque le compostage et le broyage sont réalisés.

Les entreprises

Recourir à des sociétés spécialistes est également une excellente idée. Elles assurent le broyage des végétaux sur place.

Comment here