Business & entreprisesInformatique & technologie

La solution de Business Intelligence : les critères de choix

Faciliter les prises de décision grâce l’analyse des données de l’entreprise : l’outil de BI offre des avantages à différents niveaux. Outre le gain de temps permis, l’utilisation de cette solution améliore sensiblement l’efficacité et la performance des équipes de direction sur le long terme. Comment bien choisir son outil BI ? Quels critères retenir ?

Analyser son contexte

Le choix d’un outil décisionnel BI PME implique un travail de réflexion et d’analyse de ses besoins métiers. Cette étape, essentielle, permettra de cibler précisément le type d’outil adapté à votre activité, à vos utilisateurs, et d’éviter ainsi un usage inadéquat de votre solution BI. De nombreuses entreprises choisissent leur outil décisionnel sur la base des fonctionnalités qu’il offre. Or, le risque est de se retrouver avec une solution difficile à prendre en main qui va au final rebuter les utilisateurs.

Pour bien choisir sa solution BI, il est donc important d’inventorier les besoins des utilisateurs tout en tenant compte de l’évolution de votre SI. Pour ce faire, une bonne astuce consiste à élaborer des cas d’utilisation visant à décrire les exigences fonctionnelles de votre solution.

– Périodicité de l’analyse

Dans votre secteur d’activité, l’analyse les données doit-elle s’opérer quotidiennement, hebdomadairement ou mensuellement ? Bien définir la fréquence d’utilisation de votre outil constitue d’ores et déjà un bon indicateur du type de solution à adopter. Encore une fois, c’est à partir du recueil des besoins opérationnels que doit s’exprimer votre choix.

Par ailleurs, il est important de prendre en compte les habitudes de vos utilisateurs professionnels afin de faciliter la prise en main de l’outil. Un certain nombre d’outils d’intégration de feuilles de calcul effectue automatiquement l’importation et le croisement de données provenant de différentes sources. Or, si vos utilisateurs sont habitués à un autre processus, leur productivité et leur efficacité risquent d’en pâtir.

– Fonctions d’analyse visuelle

Il s’agit ici d’un critère à la fois pratique et ergonomique. Si les outils de BI permet une analyse multidimensionnelle des données, c’est-à-dire provenant de sources très variées, ils servent également à créer et présenter des rapports facilement compréhensibles. En la matière, les formats de présentation offrent de vastes possibilités : du classique histogramme aux graphiques en nuage de points, en passant par les cartes géospatiales et les diagrammes de Grant.

Hormis ces critères, votre solution BI doit permettre d’analyser aisément différents types de données et de les transformer en information exploitable, facile à interpréter.

Comment here