Décoration & bricolage

Le riad, une prouesse architecturale marocaine

L’histoire des riads remonte au XVe siècle apr. J.-C. L’architecture des palais de l’époque était inspirée de l’art arabo-andalou (arcs, coupoles et mosaïques). Actuellement, dans les milieux aisés, de plus en plus de personnes décident d’investir dans ces habitations traditionnelles marocaines. Outre l’aspect esthétique qui attire des touristes, l’aspect pratique est tout aussi apprécié. Dans l’article qui suit, vous aurez les réponses pour vos questionnements concernant les riads.

Le riad et son aménagement unique

L’aménagement du riad taroudant est surtout inspiré de l’image de l’Eden évoquée dans le Coran. Les versets coraniques annoncent en effet la présence de 4 fontaines au paradis, des arbustes et aussi des arbres fruitiers. Et pour recréer cette atmosphère de paix, le sultan Ahmed al-Mansour, alias Ad-Dhahbî, eut l’idée de bâtir des riads, un lieu qui devrait dont évoquer la sérénité et la tranquillité. Mais les riads rappellent tout simplement les vieilles demeures berbères.

Les riads, un véritable levier de développement du secteur touristique

De plus en plus de riads sont maintenant reconvertis en lieux commerciaux (restaurant, hôtel ou encore auberge). Ils sont visités par bon nombre de touristes chaque année. Habiter dans ces demeures est synonyme de dépaysement et de détente totale. Pour un voyage riche en découvertes, rien de mieux que de séjourner dans un site historique.

Les célébrités comme Jean Paul Gautier et Yves Saint Laurent sont particulièrement attirées par le charme des riads. Tous deux en possèdent à Marrakech pour passer leurs vacances. A part ces deux géants de la mode, d’autres personnages tels que l’écrivain Juan Goytislo ou encore le politicien Dominique Strauss Kahn ont élu domicile au Maroc.

Comment procéder pour acquérir un riad ?

La première chose à faire est de trouver un architecte de l’Agence Urbaine pour établir le plan. Les autorités locales vous demanderont de fournir quelques pièces attestant la qualité de votre projet (plan de béton armé, autorisation d’exploitation, etc.).

Après avoir obtenu le feu vert de la Wilaya, il vous reste à demander une autorisation de rénovation et un permis d’exploitation du lieu à des fins touristiques. À noter que ce dernier document comporte deux volets :

  • la première concerne le classement technique prononcé par le comité technique de coordination des projets touristiques,
  • la deuxième concerne le classement d’exploitation.

Vous pouvez entamer les travaux dès réception de la première autorisation.

Comment here