Services

Quel notaire choisir ?

Bien que les notaires soient répartis sur tout le territoire, il n’existe aucune obligation de devoir s’adresser à celui qui se trouve dans sa zone géographique.

Ainsi, selon que vous ayez besoin d’un notaire pour une succession ou pour une vente de bien immobilier, vous pouvez choisir librement le notaire qui vous convient le mieux.

Cependant, il existe tout de même quelques règles à respecter. Explications dans cet article.

Le choix du notaire pour une succession

Il faut savoir que quand bien même le défunt aurait désigné un notaire pour assurer la succession, les héritiers ont tout de même la possibilité d’en désigner un autre. Il existe seulement une règle d’ordre de priorité à respecter pour ceux qui désignent le notaire.

Si les héritiers veulent changer de notaire, ce sera alors le mari ou la femme du défunt ou de la défunte qui pourra choisir en priorité, puis les héritiers réservataires, les légataires universels et en dernier, les héritiers non réservataires. Et s’il y a égalité de rang entre héritiers (réservataires et non réservataires) et légataires, alors le notaire qui représente l’intérêt le plus fort sera désigné.

Le choix du notaire pour une vente ou un achat immobilier

Pour une transaction immobilière, seul le vendeur a obligation de recourir à un notaire. L’acquéreur, quant à lui, a le choix de s’en tenir au notaire du vendeur pour conclure la transaction, mais il a tout à fait le droit de faire appel au notaire de son choix en sus, pour se faire accompagner.

A savoir que, si tous les notaires ont suivi la même formation, certains ont poursuivi leurs études pour se spécialiser dans tel ou tel domaine. Ainsi, de par leurs études complémentaires et leur expérience, on trouve des notaires qui ont une expertise poussée en transactions immobilières.

La répartition des notaires

Juste pour Paris (75), le Val-de-Marne (94) et la Seine-Saint-Denis (93), 1 943 notaires sont répartis dans 480 offices pour 16 747 notaires sur toute la France.

Leur répartition sur tout le territoire est contrôlée par le Ministère de la Justice en réponse à trois règles :
– Que chaque Français peut bénéficier d’un service juridique de proximité ;
– Qu’il y ait suffisamment de notaires par habitant de chaque zone géographique ;
– Contrôler qu’il n’y ait pas de concentration de notaires sur une zone pour avoir un service juridique de qualité.