Afin d’éviter les périodes creuses, il est important pour les sous-traitants d’anticiper et de rechercher activement des chantiers. Plusieurs solutions existent pour aider ces professionnels à décrocher des contrats.

S’inscrire aux annuaires et groupements professionnels

Figurer dans les annuaires professionnels permet d’être repéré par les particuliers qui cherchent un prestataire. Il est également intéressant d’adhérer aux coopératives régionales d’artisans afin de bénéficier d’un large réseau.

Les membres peuvent s’entraider et communiquer les opportunités de chantier selon les corps de métier concernés. Ainsi, si une entreprise BTP active en région parisienne a besoin d’un prestataire pour la sous-traitance de menuiserie en Ile-de-France, elle va faire appel à un membre du groupement.

Soigner sa présence en ligne

Il existe différents médias sur lesquels un sous-traitant ou auto-entrepreneur en bâtiment peut présenter ses activités. Sachant que la majorité des particuliers effectuent une recherche sur internet pour trouver des prestataires, ce canal doit être privilégié. Sur les réseaux sociaux et les forums d’entraide, les professionnels peuvent montrer leur expertise et prospecter de nouveaux clients.

Il est également possible, et même recommandé, de créer un site internet afin de dégager une image plus professionnelle et de disposer d’un espace dédié pour présenter les différentes prestations proposées. Enfin, dans tous les cas, il est très important de répertorier son entreprise sur Google My Business. Cet outil gratuit permet d’être référencé par le moteur de recherche au niveau local.

Recourir à une plateforme spécialisée

Les sites de mise en relation reçoivent des demandes de devis émanant de particuliers, pour les adresser ensuite aux entreprises concernées. Pour les sous-traitants, les annonces des entreprises donneuses d’ordre sont directement publiées, et chaque prestataire compétent peut répondre et envoyer un devis.

Ces plateformes facilitent l’accès aux offres de missions, et certaines spécialisées dans la sous-traitance sont particulièrement intéressantes.

Faire de la publicité locale et du démarchage direct

Pour se faire connaître au niveau local, il est possible de recourir aux méthodes classiques, comme le porte-à-porte ou encore les publicités (flocage de voiture, distribution de flyers dans les commerces de la ville, dépôt de cartes de visite dans les bureaux des collectivités et associations locales, etc.)

Dans tous les cas, il est essentiel de présenter un travail impeccable et de soigner la relation clientèle. Les clients recommanderont facilement une entreprise qui les a satisfaits, et il convient de travailler ce cercle vertueux pour continuer à trouver des chantiers. En effet, lorsque le bouche-à-oreille fonctionne bien, les périodes de creux diminuent, car les artisans obtiennent plus facilement des contrats.